semences semences semences
semences
semences Semences paysannes
“La préservation de la biodiversité
est un enjeu majeur de notre siècle”
Semences Paysannes a
Accueil > Les actualités > Revue de Presse > Salon de l'agriculture. Manifestation contre les brevets sur le vivant
imprimer la page envoyer un lien vers la page ok

Salon de l'agriculture. Manifestation contre les brevets sur le vivant

Soutenez le Réseau !

Le Réseau Semences Paysannes est reconnu d'intérêt général.

Pour nous soutenir ou adhérer, cliquez ici

Dernières actualités sur ce thème
22/11/17 : Interview de Florent (Triptolème, administrateur du RSP)
[lire]
11/11/17 : Eleveurs et fiers de l'être
[lire]
31/10/17 : Les semences paysannes séduisent de plus en plus d'agriculteurs
[lire]
autres actualités
7/10/17 : Des semences paysannes au lycée de Gignac
[lire]
2/10/17 : Nouveaux OGM : la décision des juges de la Cour de justice de l’Union européenne serait-elle déjà court-circuitée ?
[lire]
28/9/17 : Mobilisation contre les nouveaux OGM Remise d’une pétition de plus de 110 000 signatures au ministre Nicolas Hulot
[lire]

24 fév 2015

Article paru dans Ouest-France le 23/02/2015, Par Xavier Bonnardel.

Salon de l'agriculture. Manifestation contre les brevets sur le vivant

« Non au biopiratage, non aux brevets sur le vivant ! » Ce lundi, la Confédération paysanne a manifesté dans les travées du salon de l'agriculture.

 

Ce lundi, la Confédération paysanne a manifesté sur les stands du Centre international de la recherche agronomique pour le développement (Cirad), de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) et du ministère de l’Agriculture.

 

Le syndicat paysan demande que la loi sur la biodiversié, discutée à l’Assemblée nationale le 17 mars, interdise les brevets sur les gènes ou séquences de gènes naturellement présents dans les graines sélectionnées depuis des générations par les agriculteurs. Les militants de la Conf’ se sont déguisés en bagnards enchaînés pour dénoncer le risque d’asservissement des paysans aux firmes multinationales, via le paiement de royalties.

Guy Kaestler, délégué du Réseau semences paysannes explique l’enjeu : « Les centres de recherche viennent dans nos fermes prélever des semences. Ces échantillons alimentent des banques de gènes. Les multinationales puisent dedans, s’approprient cette ressource génétique en déposant des brevets sur des gènes natifs de résistance aux maladies ou à la sécheresse. »

Selon la Confédération paysanne, les micro-organismes (levures, bactéries…), indispensables à la fabrication du pain, des fromages et du vin, pourraient aussi faire l’objet de brevets. « Toute notre alimentation risque de tomber entre les mains de quelques géants de la malbouffe », dénonce le syndicat.

 

Retrouvez cet article en ligne en cliquant ici.

informations légales Réseau Semences Paysannes 3, av. de la Gare 47190 AIGUILLON
Tel. 05 53 84 44 05 • Fax. 05 53 84 69 48 • courriel
remonter en haut de la page
semences paysannes
semences paysannes semences paysannes semences paysannes