semences semences semences
semences
semences Semences paysannes
“La préservation de la biodiversité
est un enjeu majeur de notre siècle”
Semences Paysannes a
Accueil > Les actualités > Communiqués de presse > En réponse à la condamnation de Kokopelli : cultivons, échangeons et diffusons la biodiversité cultivée !
imprimer la page envoyer un lien vers la page ok

En réponse à la condamnation de Kokopelli : cultivons, échangeons et diffusons la biodiversité cultivée !

Soutenez le Réseau !

Le Réseau Semences Paysannes est reconnu d'intérêt général.

Pour nous soutenir ou adhérer, cliquez ici

Dernières actualités sur ce thème
16/7/12 : La justice européenne condamne la biodiversité à la réclusion à perpétuité jusqu'à ce que mort s'en suive
[lire]
31/1/08 : CONDAMNATION DE KOKOPELLI : l'état condamne ceux qui honorent les engagements du traité sur la biodiversité
[lire]
19/12/07 : Saisie bancaire de Dominique Guillet, président de l'association Kokopelli
[lire]
autres actualités
11/11/17 : Eleveurs et fiers de l'être
[lire]
31/10/17 : Les semences paysannes séduisent de plus en plus d'agriculteurs
[lire]
7/10/17 : Des semences paysannes au lycée de Gignac
[lire]

9 janv 2007

Le 22 décembre dernier, la cour d'appel de Nîmes a condamné l'association Kokopelli pour vente de semences de variétés non inscrites au catalogue officiel, suite à une plainte de l'interprofession semencière (GNIS) et de la fédération des professionnels des semences potagères et florales (FNPSP).

Ces deux organismes et le parquet avaient fait appel contre la relaxe prononcée par le Tribunal d’Alès au motif de l’incompatibilité des poursuites avec « les objectifs du droit communautaire de créer une liste de variétés de conservation ».

Le Réseau Semences Paysannes dénonce vigoureusement cette condamnation qui va à l'encontre de la conservation et de la diffusion de la biodiversité cultivée, ainsi que de toutes les déclarations officielles et des engagements internationaux de la France sur la biodiversité. C'est, au contraire, l'état français qui est en tort pour ne pas avoir appliqué une directive européenne qui, depuis 1998, ouvre la possibilité d'un cadre légal pour les semences issues de variétés traditionnelles, locales, paysannes dites «variétés de conservation». (...)

Contacts : Nicolas Supiot: 02 99 34 50 85 | Guy Kastler: 04 68 91 28 95 | Lire le communiqué dans son intégralité : 0701compressekk.pdf (123.4 Ko)
informations légales Réseau Semences Paysannes 3, av. de la Gare 47190 AIGUILLON
Tel. 05 53 84 44 05 • Fax. 05 53 84 69 48 • courriel
remonter en haut de la page
semences paysannes
semences paysannes semences paysannes semences paysannes