semences semences semences
semences
semences Semences paysannes
“La préservation de la biodiversité
est un enjeu majeur de notre siècle”
Semences Paysannes a
Accueil > Bulletins de liaison > Bulletin de liaison n° 41 > Dossier
imprimer la page envoyer un lien vers la page ok

Arche de Noah : un réseau de conservation dynamique en Autriche

Soutenez le Réseau !

Le Réseau Semences Paysannes est reconnu d'intérêt général.

Pour nous soutenir ou adhérer, cliquez ici

Téléchargement
Archives

Arche de Noah est une organisation à but non lucratif créée en 1990 à l'initiative de jardiniers, d'agriculteurs et de journalistes, soucieux de l'avenir des semences et des variétés « anciennes » mais pas seulement ! 6.500 membres sont aujourd'hui impliqués avec Arche de Noah et une large équipe gère et organise les activités de l'organisation. Elle fête ses 20 ans cette année, ce qui témoigne de l'intérêt de la mise en réseau des acteurs de la conservation et de la valorisation de la biodiversité cultivée.

Arche de Noah mène des actions visant à conserver et diffuser le patrimoine végétal autrichien :

  • la mise en réseau et le soutien des conservateurs privés de semences et des échanges de semences au sein du réseau
  • la diffusion des semences de la collection de Arche de Noah à des amateurs mais aussi à des agriculteurs
  • la valorisation économique de cette biodiversité cultivée en essayant de stimuler le marché et en coopérant avec des petits firmes semencières bio,
  • mais aussi se faire plaisir, découvrir et témoigner de la richesse du patrimoine végétal...

Un jardin pour découvrir et témoigner de la richesse de la biodiversité cultivée

La création d'un jardin ouvert aux visiteurs vise à conserver, à observer et à faire constater les richesses de dame nature puisqu'il abrite des centaines de variétés rares potagères et agricoles. L'Arche de Noah possède aussi l'une des plus grandes collections privées/banque de semences d'Europe, qui maintien plus de 6.000 variétés de légumes rares et de céréales .

Un réseau d'échanges de semences pour diffuser, conserver, partager, cultiver et valoriser

... Par la commercialisation de semences

La diffusion des variétés passe par la vente des semences dans la boutique du jardin, sur les marchés où Arche de Noah est présente, et par la vente par correspondance. Pour ce faire, l'organisation met à disposition un catalogue de semences qui est un inventaire annuel de toutes les variétés détenues par les membres de Arche de Noah et par sa banque de semences contenant des milliers de légumes rares, de fruits, d'espèces de grandes cultures et de baies. Les membres ont parfois des variétés différentes de celles de la banque d'Arche de Noah.


Le catalogue mentionne tout particulièrement les variétés à conserver ainsi que les contacts des personnes qui les détiennent ( « conservateurs titulaires » de cette variété) ainsi que des informations sur les endroits où les variétés sont cultivées, des données sur leurs intérêts … Le guide/catalogue est gratuit pour les membres ainsi que l'utilisation en ligne de la banque de données.


Si Arche de Noah vend des semences directement, elle n'a pas vocation à devenir un semencier. L'organisation à but non lucratif vise surtout à diffuser et à mettre en lien les personnes qui produisent à partir d'espèces rares (fruits, légumes), celles qui conservent les variétés aux champs ou aux jardins...chacun à son niveau. Les membres de l'organisation qui mettent leurs collections dans le catalogue reçoivent néanmoins une "contribution" pour leur travail au moment de la vente des semences. Cette contribution financière ne correspond pas totalement à la valeur de la semence vendue c'est-à-dire au coût de production, le travail de conservation reste donc encore un service rendu. Arche de Noah pourrait diffuser gratuitement ses variétés pour leur assurer une plus large diffusion mais, l'organisation a fait le choix depuis le début qu'une partie de son travail devait être financé par la vente des semences. Ainsi, l'affectation d'un prix à la semence permet peut-être aussi à ceux qui les achètent de leur attribuer psychologiquement une plus grande valeur.


... ainsi que la diffusion pour la conservation

La conservation et la diffusion des variétés passe, certes par la vente, mais surtout par la mise en réseau des échanges entre les membres . Le réseau comprend des particuliers, des agriculteurs, des jardiniers amateurs qui conservent dans leur jardin et leurs champs, et prennent soin des variétés menacées d'extinction. Le réseau sert aussi à transmettre connaissances et expériences à tous ceux qui s'y intéressent.

Les graines sont échangées entre les membres et chaque année il y a des réunions et des échanges de semences où les conservateurs du réseau peuvent se rencontrer personnellement.
Il n’y a pas d’obligation de sélection conservatrice. Au contraire, chacun est libre de laisser les variétés évoluer et s’adapter localement s’il le souhaite, à observer, à noter et à communiquer ces évolutions. D’où l’importance d’indiquer sur le catalogue le nom de chaque “conservateur”. Dans le cadre de projets de coopération par exemple avec des jardins interculturels, ou des jardins communautaires... et pour les personnes qui souhaitent devenir responsables de la conservation et du développement de variétés, les semences sont données librement.
Les activités de vente et de conservation, créent parfois des situations ambivalentes étant donné la logique qui différe derrière chacune d'elles. Mais Arche de Noah estime qu'il est nécessaire de travailler à différents niveaux en même temps et de coopérer avec le plus grands nombres d'acteurs pour préserver la biodiversité cultivée.

....Et la valorisation économique par les agriculteurs

Au-delà de la conservation, les agriculteurs cultivent aussi cette biodiversité. Arche Noah coopère effectivement avec des agriculteurs biologiques afin de pouvoir ramener la biodiversité dans les champs et sur les marchés. Il existe une liste des agriculteurs et maraichers biologiques qui produisent et cultivent des produits fabriqués à partir de variétés anciennes (sur la page d'accueil du site www.arche-noah.at). La valorisation des produits issus de ces variétés est conçue comme un élément essentiel de pérennité de leur conservation. Cette capacité de valorisation est aussi le résultat d'une législation généreuse permettant la préservation du patrimoine.

Une législation généreuse
En effet, en Autriche la loi, conforme aux directives européennes sur la commercialisation des semences, mentionne explicitement que, n'entre pas dans le cadre de la commercialisation l'échange de semences entre agriculteurs ou autres utilisateurs pour protéger les ressources génétiques.
La loi mentionne aussi que le ministère de l'agriculture ou les autorités compétentes doivent définir les conditions selon lesquelles, l'échange entre agriculteurs de semences de variétés non inscrites, d'écotypes, et l'accès aux ressources phytogénétiques est permis. Parmi ces conditions, le texte mentionne notamment, que les semences pour un usage personnel n'ont pas besoin d'être labellisées/étiquetées, ne doivent pas dépasser les quantités prévues. L'échange de semences de variétés non inscrites, les écotypes et l'échanges entre agriculteurs ou d'autres utilisateurs de ressources phytogénétiques est permis si : les agriculteurs ou autres utilisateurs ne sont pas non plus, en même temps, acteurs de la commercialisation des semences sur le marché. La variété ne doit pas être enregistrée dans une liste européenne ou de l'OCDE, et la quantité prévue ne doit pas être dépassée.

Un partage de savoirs et de connaissances

L'organisation dispose aussi d'un service technique et apporte réponses, soutien et conseils à ses membres dans le choix des variétés spéciales, la préservation des variétés rares, la culture …
Parce qu'il ne suffit pas de protéger les semences pour préserver une variété, mais aussi les savoirs et les connaissances qui vont avec. Arche de Noah invite aussi ses membres à partager leurs connaissances entre eux mais surtout avec des gens engagés dans la biodiversité car l'échange et le partage d'expériences est l'un des principes les plus importants de l' enseignement. Il existe des formations, des séminaires, des publications ...

Comment Arche de Noah arrive à vivre ?

Arche de Noah qui compte de très nombreux membres (6500 membres) bénéficie ainsi de leurs cotisations, de dons permanents mais aussi de nombreux sponsors comme des magasins, banques...

Plus d'infos

 

Par Anne Charlotte Moÿ
sur la base d'un entretien avec Beate Koller, coordinatrice de Arche de Noah
informations légales Réseau Semences Paysannes 3, av. de la Gare 47190 AIGUILLON
Tel. 05 53 84 44 05 • Fax. 05 53 84 69 48 • courriel
remonter en haut de la page
semences paysannes
semences paysannes semences paysannes semences paysannes